Neue Suche

Diagnostic d'urgence en Mycologie

aktualisiert: 30.11.2016 14:01:40

Cet ouvrage, tant sur le plan graphique que sur son contenu entièrement retravaillé dans une forme conviviale, est convaincant grâce à des chapitres clairs et bien structurés.

En comparaison de la première édition, l'impression en couleurs apporte un incontestable avantage et facilite une réelle vue d'ensemble.

L'ouvrage a été revu dans son contenu également. Sur une page, on trouve l'essentiel des informations portant sur les informations désirées. Sur l'autre page, on peut consulter les compléments de l'information (par exemple le matériel obligatoire nécessaire en cas d'urgence). Les photos, comme celles de la réaction du test de Wieland sur l'amanitine, l'illustration de l'incrustation des hyphes primordiales dans certains groupes de russules ainsi que les réactions chimiques et les ornementations des spores facilitent grandement les prises de décision.

En résumé, on peut parler d'une refonte réussie - l'œuvre se présente sous un jour plus professionnel et plus abordable que la première édition.
Cette édition retravaillée ne soulève, comme la première édition d'ailleurs, aucune réclamation sur les informations fondamentales d'ordre toxicologique ou médical - il s'agit ici de l'ouvrage d'un praticien écrit à l'intention d'autres praticiens. Dans le domaine des diagnostics des intoxications d'urgence, comme il n'existe aucune autre littérature, or ne peut que recommander chaleureusement cet ouvrage de base qui devrait trouver une place dans la bibliothèque de chaque médecin en charge des diagnostics d'urgence.
Hugo Ritter / Traduction J.-J. Roth

Alors que pour les contrôleurs aucune connaissance particulière en médecine et en microscopie n’est en principe, nécessaire, on attend des experts en mycologie hospitalière qu’ils connaissent les 18 syndromes d’empoisonnement, leurs effets et les temps de réaction (latence), qu’ils sachent utiliser de façon optimale le microscope et qu’ils maîtrisent l’analyse des spores.
Le sens et le but de ce cours sont d’essayer de motiver la mise en place d’un travail interdisciplinaire entre médecine et mycologie et, avant tout, de découvrir les possibilités et les limites du diagnostic d’urgence.
Il faut souvent se contenter d’indices. Bien des mycologues de haut niveau doivent eux aussi également s’en contenter.
Nous devons à ce sujet au Prof. H. Clémençon, Le Mont-sur-Lausanne et à Harry Andersson, Braunschweig, de nombreux indices de confirmation. Nous tenons à remercier Jean-Pierre Mangeat, Port, pour la traduction en langue française de ce document.

Envoi

35 pages, reliure à spirale, papier 100g de haute qualité, couverture transparente. René Flammer, Thomas Flammer - 1ère édition française

Envoi en Suisse: Fr. 30-- incl. port & emballage
Envoi en Europe: Euro 27.-- plus Euro 6.-- pour port et emballage
sous réserve de modifications de prix
contact: thomas.flammer@sunrise.ch

AT Verlag

Mykologische Notfalldiagnostik

Mycological Emergency Diagnostics



Bild Nr. 1050 Flammer, T - Diagnostic d'urgence en Mycologie